11 nouvelles entreprises ont reçu leur trophée "Vitrine Industrie du Futur"

Delfingen (Anteuil – 25), Dual Sun (Marseille – 13), JPB Système
(Montereau-sur-le-Jard – 77), La Normandise (Vire – 14), Lisi Aerospace
(Villefranche-de-Rouergue – 12), Lynred (Veurey-Voroize – 38), Siemens Haguenau (Haguenau – 67), Soitec (Bernin – 38), Someflu (Bagnolet – 93), Stratiforme
(Bersée – 59), Thales (Cholet – 49)
ont su mener un projet de transformation industrielle innovant, démarche indispensable pour sortir de la crise Covid-19 et construire un nouvel avenir industriel.

 

L’Alliance Industrie du Futur (AIF) a eu le plaisir de remettre le trophée « Vitrines Industrie du Futur » des mains de la Ministre de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, et du Président de l’AIF, Frédéric Sanchez, à 11 entreprises emblématiques, excellence de la French Fab : Delfingen (Anteuil – 25), Dual Sun (Marseille – 13), JPB Système (Montereau-sur-le-Jard – 77), La Normandise (Vire – 14), Lisi Aerospace (Villefranche-de-Rouergue – 12), Lynred (Veurey-Voroize – 38), Siemens Haguenau (Haguenau – 67), Soitec (Bernin –38), Someflu (Bagnolet – 93), Stratiforme (Bersée – 59), Thales (Cholet – 49). Ces sites industriels ont développé concrètement un projet novateur pour l’organisation de leur production et notamment à travers le numérique et la place accordée à l’humain.

Attribué aux sociétés ayant développé concrètement un projet novateur et mis en œuvre une fourniture de solutions technologiques ou méthodologiques d’origine majoritairement française en particulier grâce au numérique, le label « Vitrines Industrie du Futur » distingue des projets industriels remarquables et inspirants.  Depuis sa création, l’Alliance Industrie du Futur (AIF) a labellisé 99 « Vitrines Industrie du Futur ». Un objectif de 100 est visé courant 2021, dans le cadre du Contrat Stratégique de la nouvelle Filière « Solutions Industrie du Futur » et en appui du plan d’actions lancé par le gouvernement pour la modernisation industrielle par le numérique et vers l’Industrie du Futur.

Garant d’une visibilité nationale et internationale, le label permet de faire émerger les bonnes pratiques aux caractères emblématiques, imaginées par les entreprises, dont les résultats, en termes de compétitivité, ont été démontrés.

Frédéric Sanchez, Président de l’AIF, déclare : « Les Vitrines Industrie du Futur ont une valeur d’exemple largement reconnue en France et aussi à l’international. Nous souhaitons qu’elles rayonnent auprès de l’ensemble des industriels, pour que, dans le contexte du plan de relance, ils accélèrent leur transformation, avec l’appui de toute la Filière Française des Offreurs de Solutions Industrie du Futur. »

 

 

Delfingen (Anteuil – 25)

Ce sont les Hommes et les Femmes qui par leur esprit d’initiatives, leur créativité et leur intelligence collective, vont créer de la valeur pour les clients et l’entreprise.

Delfingen, est une ETI familiale française de 2500 salariés, équipementier automobile mondial et leader dans les solutions de protection des réseaux embarqués et les tubes pour transfert de fluides. Elle réalise un chiffre d’affaires de 214M€.

Delfingen puise dans les ressorts de la culture de l’entreprise pour affronter les challenges organisationnels, technologiques et business et ainsi construire « des ponts vers le futur ».

Le projet industrie du futur :

La démarche Industrie du Futur de Delfingen lui a permis de relever un triple défi : attirer, faire grandir et mobiliser les Hommes, tirer le meilleur parti des technologies pour améliorer la productivité et l’offre client ainsi que faire face à la disruption automobile (plus sûr, autonome, connectée et respectueuse de l’environnement).

Christophe CLERC, DRH de Delfingen déclare « Notre challenge est de continuer à nous adapter dans un environnement complexe et incertain, non pas pour survivre, mais pour asseoir notre leadership mondial. Rien ne sera possible sans les Hommes et les Femmes de Delfingen au cœur de cette ambition. »

Les résultats sont là : Fort développement à l’international, Collaborateurs satisfaits (94%) et faible turn over ou absentéisme, Entreprise plus agile, frugale, bénéficiant des ressources de son environnement et réciproquement, Amélioration de la compétitivité, Flexibilité de l’outil de production, création d’un factory in the box, Réduction significative des surfaces utilisées par la mise en place d’un stockage aléatoire.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Delfingen (Anteuil – 25) pour son plan industriel utilisant des briques de l’industrie du futur en réponse à un positionnement marché tiré par l’export mais aussi en y intégrant un volet humain prépondérant ainsi qu’un lien fort avec le tissu local.

https://www.delfingen.com/

 

Dual Sun (Marseille – 13)

Dual Sun est une TPE familiale française, implantée à Marseille, spécialisée dans le développement de panneau solaire multi-énergie hybride Made in France.

Dans le contexte du marché du panneau solaire concurrentiel, Dual Sun se distingue par le développement, la production et la commercialisation de son innovation brevetée à l’international : le premier panneau solaire hybride certifié au monde qui fournit à la fois de l’électricité et de l’eau chaude.

Le projet Industrie du Futur :

Pour répondre à un enjeu d’amélioration de sa compétitivité et de déploiement en masse de son innovation, Dual Sun a mis en place un projet industriel lui permettant de renforcer sa compétitivité en connectant ses clients et son usine, en automatisant sa ligne de production et en faisant le lien entre savoir-faire industriels locaux et écosystème français de recherche et de financement.

Antoine Walckenaer, chef de projet industrialisation « Ce projet est une opportunité de revoir en profondeur ce qui peut faire la compétitivité d’un industriel en France aujourd’hui : décloisonnement de l’innovation, lien fort avec le client, digitalisation et autonomisation des opérations, responsabilisation des opérateurs. »

Les résultats sont là : Optimisation de la production, Implémentation du changement incrémental en production, Développement de l’expérience client, Fabrication Made in France, Usine autonome.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Dual Sun (Marseille – 13) pour le développement et le déploiement d’une innovation de rupture autour de la transition énergétique basée sur des partenariats avec l’écosystème français de la recherche, de l’industrie de production et du financement.

https://dualsun.com/fr/

 

 

 JPB Système (Montereau-sur-le-Jard – 77)

Digitalisation et innovations sur le process de production   et développement de solutions de rupture.

JPB Système, PMI familiale française implantée en Seine-et-Marne, est spécialisée dans la conception et la production de systèmes de fixation auto-freinants pour moteurs aéronautiques.

Basé sur une innovation brevetée systèmes de fixation auto-freinants pour moteurs aéronautiques, JPB Système a su en proposer l’utilisation à l’ensemble des plus grands motoristes mondiaux. Depuis 10 ans, elle connait une croissance exponentielle soutenue par une capacité de production, une réactivité et un niveau de qualité reconnus internationalement.

En mettant en avant la disruption et en laissant la place aux idées, aux jeunes et au digital, JPB système peut répondre efficacement aux nouveaux défis de l’industrie de demain.

Projet industrie du futur :

Depuis 2009, JPB système a pris le pari de monter plusieurs lignes de production de dernière génération en France. Cette décision a été accompagnée par le développement en interne de différents outils permettant l’interconnexion entre les machines, la gestion de la production à tous les niveaux, son suivi en temps réel et, à travers cela, la valorisation des postes de tous les collaborateurs, de l’opérateur au manager. De plus, la culture d’entreprise favorise l’échange, la prise d’initiative et l’innovation, entrainant le développement de nouveaux produits connectés et la création d’une filiale digitale : Keyprod.

Le Président de JPB Système, Damien Marc, déclare : « Le cœur de notre projet c’est le bon sens. Notre vision de l’usine du futur c’est d’apporter des réponses nouvelles et pragmatiques à des problèmes posés. »

Les résultats sont là : Hypercroissance, Awards fournisseurs, Gamme de produits diversifiée et tournée vers l’avenir, Lancement de Keyprod, Homme au centre.

L’Alliance Industrie du futur labellise JPB Système (Montereau-sur-le-jar – 77) pour sa démarche intégrant les nouvelles technologies ainsi que la prise en compte de l’Humain dans sa réponse à des enjeux stratégiques de positionnement marché historiques et lui permettant une diversification vers des nouveaux marchés de rupture.

http://www.jpb-systeme.com/

 

La Normandise (Vire – 14)

Pour développer notre compétitivité et poursuivre notre    croissance nous avons opté pour la digitalisation de nos opérations en positionnant «l’Homme» au centre.

La Normandise est une ETI française, spécialisé dans la fabrication, le conditionnement et la commercialisation de nourriture pour animaux domestiques. Elle est localisée en Normandie et compte 650 salariés.

Dans un contexte de tension du marché de l’emploi local, La Normandise a su utiliser les outils de l’industrie du futur et le réseau local pour lui permettre de renforcer son attractivité envers ses clients à l’export mais aussi envers ses collaborateurs.

La Normandise développe des performances par urbanisation des systèmes d’informations limitation des contraintes de la digitalisation par l’usage d’une méthodologie de changement pour construire les solutions, et créé un outil de formation collectif par Gestion Prévisonnelle des Emplois et Compétences Territoriales.

Le projet Industrie du Futur :

La mise en place de projets de digitalisation permit de réponse à des enjeux stratégiques commerciaux de l’entreprise et l’ambition de pénétration du marché Chinois. Ceux-ci intègrent la mise en oeuvre d’une méthodologie d’accompagnement au changement visant à réduire au maximum les contraintes « utilisateurs » qui pourraient apparaître par la mise en place des outils numériques ainsi que la mise en réseau des acteurs de l’emploi et de la formation pour construire un outil de formation pour répondre à une problématique territoriale sur un métier en tension : Technicien de Maintenance.

Arnaud Lemière, Directeur production et RH de la Normandise déclare : « La digitalisation réussie des opérations passent par l’implication de l’ensemble des acteurs et destinataires de ce changement. Qu’ils soient développeurs, utilisateurs, managers… ils doivent comprendre les contraintes des uns et des autres, se préparer et co construire une solution qui permettra à tous de performer. »

Les résultats sont là : Augmentation des TRS sur ligne de production, 0 papier et continuité digitale, réduction des erreurs opérateurs, acceptation du changement et participation active, valorisation des collaborateurs et montée en compétences, création d’un réseau d’acteurs au service de l’emploi et de la formation, gain d’attractivité des métiers par la digitalisation, référentiel de formation déployable à l’échelle nationale, vivier de techniciens formés aux besoins des industries du bocage normand.

L’Alliance Industrie du Futur labellise La Normandise (Vire – 14) pour son plan industriel utilisant des briques de l’industrie du futur en réponse à un positionnement marché tiré par l’export mais aussi en y intégrant un volet humain prépondérant.

https://www.lanormandise.fr/

        

Lisi Aerospace (Villefranche-de-Rouergue – 12)

Lisi Aerospace, entité du groupe Français LISI, est un spécialiste mondial d’éléments de fixation et de composants de structure pour le marché aéronautique depuis 1950. Le site de Villefranche de Rouergue est spécialisé dans les fixations structure et moteur.

Lisi Aerospace est concurrentielle sur de nouveaux marchés internationaux par la simulation et la robotisation et intègre de nouvelles compétences et développer de nouveaux métiers. Elle est un acteur soucieux de sa Responsabilité sociétale et environnementale.

Le projet industrie du futur :

Le site de Villefranche de Rouergue, implanté dans une nouvelle usine HQE intégrant une démarche RSE, a intégré de nouveaux outils et méthodes de simulation permettant de réduire considérablement les temps et coût de développement des produits ainsi que d’en optimiser drastiquement les opérations de fabrication associées. L’autonomisation de ses moyens de production a permis d’être également compétitif par la réduction du lead time et coût de fabrication avec de nouvelles méthodes de fabrication. Ces compétences et performances lui permettent ainsi de se positionner en acteur incontournable sur ses marchés face à de grands donneurs d’ordre internationaux.

Yohan Fabre, Directeur d’établissement déclare : « L’optimisation de la simulation des procédés et la maitrise de la numérisation de la production : des outils stratégiques en réponse à un positionnement marché de la sous traitance. »

Les résultats sont là : Réduction des coûts de prototypage, diminution des prix de revient (50%), réduction des rebuts, réduction du lead time, réduction des consommations énergétiques, réseau de 83 partenaires locaux, montée en compétence des salariés.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Lisi Aerospace VDR (Villefranche-de-Rouergue – 12) pour son positionnement marché incontournable rendu possible par la mise en place de briques de l’industrie du futur tout en y intégrant des volets formation, développement d’un réseau local ainsi qu’environnemental.

https://www.lisi-aerospace.com/fr/

 

Lynred (Veurey-Voroize – 38)

L’Intelligence Artificielle au service de nos collaborateurs pour l’aide à la décision.

Le Groupe Lynred, groupe français détenu à 50% par Safran et 50% par Thales est spécialiste de la conception et la production de capteurs infrarouges pour applications civiles et militaires.

Le groupe Lynred consolide sa position de leader sur ses marchés historiques de la défense et de l’aéronautique et se développe sur des marchés émergeants en lien avec les nouveaux usages de l’infrarouge (Construction, Automobile…).

Projet Industrie du futur :

Pour répondre aux contraintes du marché des capteurs infrarouge, Lynred s’est organisé pour accélérer sa transformation digitale suivant une démarche avant tout centrée sur les aspects humains. L’intégration, entre autres, de l’Intelligence Artificielle et de l’Impression 3D lui a permis d’améliorer ses rendements, rationnaliser ses capacités et d’améliorer sa réactivité renforçant ainsi sa compétitivité.

Le Président, Jean-François Delepau, déclare « Avant d’être un enjeu technologique, la transformation digitale est d’abord un enjeu humain. »

Les résultats sont là : Continuité numérique, réduction des coûts, automatisation des opérations sans valeur ajoutée, création de nouvelles valeurs client, productivité, homme entrepreneur et au centre, renforcement du tissu régional, santé et confort au travail.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Lynred (Veurey-Voroize – 38) pour son intégration de l’Intelligence Artificielle au service de ses collaborateurs pour l’aide à la décision inscrit dans une démarche Industrie du Futur globale utilisant de nombreuses briques technologiques tout en plaçant l’Homme au centre de la démarche. 

www.lynred.com

 

Siemens Haguenau (Haguenau – 67)

Lean manufacturing et digitalisation (IoT) au service de la flexibilité et des délais tout en garantissant la qualité et la consommation énergétique.

Siemens a implanté à Haguenau en 1970 une usine qui produit aujourd’hui des transmetteurs de pression, des débitmètres et analyseurs de gaz, productions qui provenaient d’usines moins compétitives et qui ont été progressivement concentré à Haguenau. Produire de manière efficace une grande variabilité de produits destinés à 95 % à l’export nécessite une organisation interne performante, pour laquelle le site est devenu au fil du temps une référence du groupe.

Dans le prolongement d’une démarche lean engagée depuis de nombreuses années, la mise en œuvre d’une stratégie de déploiement total du numérique est le garant de l’atteinte d’objectifs opérationnels ambitieux, à même de garantir l’avenir du site et de développer l’emploi.

Projet Industrie du Futur :

Depuis des années l’usine de Haguenau optimise ses moyens de production via le LEAN, et la digitalisation est un des axes stratégiques majeurs du site. Il s’agit en particulier d’améliorer la flexibilité du site et diminuer fortement les délais de livraison, tout en garantissant un niveau élevé de qualité.

Cela passe par une mise en œuvre cohérente de plusieurs technologies « Industrie 4.0», et notamment l’utilisation de la donnée, au travers de la plateforme IoT de Siemens pour faire de la maintenance prédictive, améliorer la qualité des produits, ou encore réduire les consommations énergétiques. Cette stratégie numérique comporte une forte dimension participative, et s’appuie sur l’implication des collaborateurs.

Didier Mayer, le directeur IT déclare : « Nous assurons la satisfaction de nos clients par l’excellence de notre travail. »

Les résultats sont là : Amélioration de la communication dans l’usine, implication

de tous les niveaux hiérarchiques dans la démarche, gain de productivité de 5% sur plan à 5 ans, réduction du temps de fabrication d’un capteur de pression de 15 à 7 jours en 5 ans, respect de la production Consommation d’énergie, maintenance prédictive, scan & dématérialisation :  optimisation des workflows administratifs et de l’usage de papiers, Développement des compétences industrielles.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Siemens Haguenau (Haguenau – 67) pour son engagement dans l’industrie 4.0 et pour ses innovations de production.

https://www.siemens-home.bsh-group.com/fr/

 

Soitec (Bernin – 38)

L’industrialisation d’un produit aux limites de l’infiniment petit grâce à des solutions Data et Digital innovantes.

Soitec est une ETI grenobloise, leader mondial des matériaux innovants pour l’industrie du semi-conducteur. L’industrialisation de l’un de ses nouveaux produits phare, le FDSOI, a nécessité la mise en œuvre de nombreuses solutions Data et Digital.

En lien avec le développement des marchés des Smart Phones et IOT, Soitec propose la conception et la production de composants électroniques très performants mais nécessitant une extrême maitrise technique de leur procédé FDSOI.

Le projet Industrie du Futur :

Le procédé d’amincissement chimique du FDSOI est le fruit d’un co-développement breveté avec un équipementier majeur du semi-conducteur. Le projet labellisé concerne l’ensemble des moyens innovants de traitement et stockage des données, analyses statistiques, boucle d’asservissement, dispositifs de contrôle et de pilotage mis en œuvre et qui ont permis l’industrialisation de la production de ce produit complexe.

Christophe Curny, IT Digital CIM Mgr, déclare : « Soitec a une forte culture d’innovation. Ce projet a été pour mon équipe l’occasion de mettre en oeuvre un large panel de solutions Data et Digital, de manière cohérente et avec des résultats à la hauteur de l’enjeu pour la société. »

Les résultats sont là : mise sur le marché d’un produit disruptif avec des capacités de production adaptées au marché, respect des spécifications client / meilleur produit du marché, suppression d’étapes intermédiaires et ensemble entièrement automatisé, contribution des clients et partenaires grenoblois à l’adoption des produits dans le monde, ajouts de nouvelles briques successives, déploiement dans le site de Singapour et sécurisation du business model par licenciement technologique à des partenaires.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Soitec pour la maitrise de ses applications techniques et technologiques ainsi que pour son positionnement marché et ses liens forts avec les tissus économiques français.

https://www.soitec.com/fr

 

 

Someflu (Bagnolet – 93)

Une transformation d’entreprise innovante alliant ambition de croissance, responsabilité sociétale et enjeux économiques.

Soméflu est une PME industrielle implantée à Bagnolet en région parisienne. Elle est spécialisée dans la conception et la fabrication de pompes centrifuges de construction standard catalogue ou réalisée sur-mesure. Ces machines tournantes sont destinées au transfert de fluides pour de nombreux secteurs tels que l’eau, les déchets, la métallurgie, la chimie, les mines… Construites en thermoplastique, elles offrent une alternative technico-économique durable et avantageuse. L’entreprise innove constamment pour répondre aux enjeux de ses clients.

Le digital, l’innovation et l’humain sont au cœur de cette chaîne transformation qui touche l’ensemble de la chaine de valeur de l’entreprise.

Projet Industrie du Futur :

Avec ses produits conçus pour durer, Soméflu s’engage vers une économie d’usage, en visant un coût total de possession de la machine optimisé dans le temps. Cette ambition nécessite une profonde transformation des outils numériques, et des pratiques d’achat gouvernées par des êtres humains, toujours au centre de l’industrie de demain.

Alexandre LACOUR, Dirigeant, déclare : « Innover collectivement et contribuer de façon responsable à l’industrie qui nous inspire pour demain, nous donne le sens et l’envie de nous engager. »

Les résultats sont là : Usinage de pièces plus complexes sur centres multifonctions, réduction de la pénibilité du travail par la suppression d’opérations manuelles, catégorisation des produits, adaptation des stratégies de production et commerciales et maîtrise des marges, économie de temps sur des tâches administratives de saisie sur tous les processus, le processus de dimensionnement et de simulation des performances supprime l’étape de prototypage, création de OXALIS, programme de R&D et démonstrateur stade 1 sur MMP, partage de la vision et projet d’entreprise à l’ensemble des parties.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Someflu pour sa transformation centrée sur l’Homme, le digital et l’innovation et son intégration forte dans son écosystème. 

https://www.someflu.com/

 

 

Stratiforme (Bersée – 59)

Améliorer la compétitivité et la réactivité de nos clients par l’innovation ainsi que la mise à disposition d’experts et de moyens technologiques de pointe dédiés aux composites.

Avec près de 60 ans d’expérience, Stratiforme Industries conçoit et produit des pièces en matériaux composites dans divers secteurs industriels comme la Défense, le Ferroviaire, l’Energie et le Médical.

Depuis 2015 Stratiforme Industries a décidé de lancer une politique de diversification qui a amené à étudier les grandes tendances de marché, prendre conscience de l’accélération des changements des business modèles, de la nécessité de se transformer, d’identifier les attentes de l’utilisateur final du produit, d’anticiper les besoins et d’y apporter des solutions.

La relocalisation d’une production externalisée en pays « low cost » s’est faite par l’intégration de nouvelles technologies de pointe, l’allongement de la chaîne numérique de développement mais aussi par la formation du personnel dès que cela est possible.

Les nouveaux business modèles amènent à poursuivre des développements sur la santé, la

mobilité, les énergies nouvelles, domaines en parfaite adéquation avec les aspirations sociétales du personnel et tout particulièrement de la jeune génération.

Projet Industrie du Futur :

La création d’un centre technique au sein du groupe spécialisé dans la conception et la production de produits en matériaux composites a constitué un vecteur d’accélération pour tous les sites du groupe. Cela a permis la modernisation de l’outil de production, la création d’une équipe services pour l’interne mais aussi pour le client final et le renforcement de la communication interne et externe conduisant à la relocalisation de productions externalisées en pays low cost.

Guy LEBLON, le PDG de Stratiforme, déclare : « Ce projet de transformation de l’entreprise initié par la création de Technoforme Engineering, qui se poursuit par la transformation de nos process et de notre outil de production, nous amènera d’ici à 5 ans à avoir plus de 50 de notre business en diversification du matériel roulant ferroviaire et donc à générer de la croissance. »

Les résultats sont là : Augmentation du chiffre d’affaires, nouveaux clients majeurs en provenance de nouveaux marchés, motivation et formation du personnel, réduction des coûts, réduction des temps d’engineering, développement du Zéro papier, autonomie des sites, taux de service client.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Stratiforme pour sa démarche de diversification rendue possible par la mise en place d’une offre technologique et de services dans sa réponse à des enjeux stratégiques de positionnement marché.

http://www.stratiforme.fr/

 

 

Thales (Cholet – 49)

Sur nos marchés en croissance, l’industrie du futur doit concilier nos enjeux de transformation, d’excellence opérationnelle et de compétitivité. C’est un enjeu décisif vis- à-vis de nos équipes, de nos fournisseurs et de nos clients.

Thales conçoit, développe et produit des équipements de radiocommunication civil et militaire, des systèmes de brouillage et des solutions de sécurité et chiffrement.

Ses usines de Brive, Cholet, Laval doivent, face à des enjeux de plus en plus critiques (cybersécurité, évolutions technologiques, IA, …) et des produits de plus en plus complexes, se réinventer dans une logique toujours plus agile et d’ouverture à son écosystème industriel. Thales déploie son projet industrie du futur dans un contexte exigent sur des environnements sécurisés ou classifiés.

Le projet Industrie du Futur :

En réponse à la complexification de ses produits et un marché nécessitant une agilité accrue, Thales Cholet s’est réinventé à travers son plan industrie du futur depuis 2016 intégrant volets technologiques (cobotique, réalité augmentée, data, impression 3D…) et management (fablab en atelier, cockpit…).

Romain Provost, responsable transformation digitale et industrie 4.0, déclare « Le digital est un formidable accélérateur de transformation qui nous permet de revisiter nos process industriels et d’adresser, collectivement, les enjeux du futur. En plaçant les collaborateurs au cœur de cette transformation et en développant leurs expertises.

Les résultats sont là : Stock produits finis réduits, réduction des leads time, continuité digitale et réduction du papier, amélioration du TRS et mise en œuvre de data science, mise en place du MES et de la base de données de test comme base pour 2 applications groupe, gain de place par mutualisation des lignes et des moyens de tests, coûts liés au prototypage réduits et délai divisé par 3.

L’Alliance Industrie du Futur labellise Thales (Cholet – 49) pour sa démarche Industrie du Futur construite autour de volets technologiques de l’industrie du futur ainsi que de volets autour de l’intégration de l’Homme.

https://www.thalesgroup.com/

 

 

 

Suivez l’actualité de l’AIF sur

www.industrie-dufutur.org et sur Twitter : @industrie_futur

À propos de l’Alliance Industrie du Futur

Créée en 2015, l’Alliance Industrie du Futur (AIF), association loi 1901, rassemble et met en mouvement les compétences et les énergies d’organisations professionnelles et technologiques, d’acteurs scientifiques et académiques, d’entreprises et de collectivités territoriales, pour assurer, en particulier, le déploiement du plan ministériel Industrie du Futur. Elle organise et coordonne, au niveau national, les initiatives, projets et travaux des PME/ETI, pour la modernisation des outils industriels et la transformation de leur modèle économique, notamment par l’apport de nouvelles technologies. Présidée par Frédéric Sanchez depuis mars 2021, elle porte la nouvelle Filière « Solutions Industrie du Futur » labellisée par le Conseil National de l’Industrie. Elle anime pour cela les groupes projets du Contrat de Filière. Son parti pris : intégrer le salarié avec son savoir-faire et son savoir-être, comme élément majeur de la réussite de ce processus. L’objectif final étant de repositionner l’industrie française au centre du développement économique du pays, dépendant de l’amélioration de la compétitivité. L’Alliance Industrie du Futur est membre fondateur de la French Fab.

Contact presse Gaëtane de Boisse – gaetane.deboisse@industrie-dufutur.org ; Philomène Buguet – philomene.buguet@industrie-dufutur.org