GT 1 : Développement de l'offre technologique du futur

Développer

Objectif Général du Groupe de Travail

Ce groupe soutient les actions et les initiatives qui permettent aux entreprises d’intégrer les technologies modernes de production, de conception et de supply chain, en particulier les solutions de virtualisation, de connexion des équipements et des produits. Le groupe a identifié sept technologies clefs : digitalisation de la chaîne de valeur, automatisation/transitique/robotique de process, fabrication additive, monitoring et contrôle, composites et nouveaux matériaux/assemblages, place de l’homme dans l’usine, efficacité énergétique et empreinte environnementale des entreprises/intégration dans l’écosystème.

Les 7 technologies clefs de l’industrie du futur

Digitalisation de la chaîne de valeurs

La numérisation des usines et de l’ensemble de leur écosystème fait naître de nouvelles façons d’optimiser la chaîne de valeur à chaque étape, du prototype à l’utilisateur final, avec un impact majeur sur la performance et le coût. En nous offrant une image claire de tous les scénarios possibles, les univers virtuels nous permettent d’harmoniser les opérations de fabrication et de logistique, d’améliorer l’ergonomie de l’entreprise et d’imaginer des innovations durables.


Fiche Mission Technologique – Digitalisation de la chaîne de valeur : Chaîne de valeurs
Fiche Mission Technologique – Digitalisation de la chaîne de valeur : Confiance Numérique
Fiche Mission Technologique – Digitalisation de la chaîne de valeur : Internet des objets

La numérisation des processus de l’usine et des sites industriels exige de mettre en place des « boucliers éthiques, technologiques et numériques de protection » des personnes, des infrastructures, des infostructures et des données au coeur-même de l’environnement cyber-physique.

Dans ce cadre et en lien avec la Solution « Confiance Numérique » de la Nouvelle France Industrielle, l’Alliance Industrie du Futur a constitué une communauté « Cybersécurité des systèmes industriels » afin d’adresser plus spécifiquement les questions concernant :

  • L’accès au labellisation cybersécurité pour les PME-ETI
  • Les technologies émergentes et R&D associée
  • La sensibilisation à la cybersécurité comme levier de développement économique

Visuel issu de la campagne « Créative Industry »

Fabrication additive

La fabrication additive a révolutionné notre façon de concevoir des objets, en additionnant des couches de matériaux ultra-minces à travers des processus tels que l’impression 3D ou le prototypage rapide. Les applications sont vastes, des implants médicaux à l’aviation. Les matériaux eux-mêmes sont sans limites, qu’il s’agisse du métal, du verre, ou de toutes sortes de plastique. Économique, rapide et remarquablement précise, la fabrication additive nous oblige à revoir fondamentalement nos techniques de fabrication et nos modèles économiques, en rendant accessible la personnalisation de masse pour un coût marginal de production très faible.


Fiche Mission Technologique – Fabrication additive

Initiative Fabrication Additive

L’Alliance Industrie du Futur, lors de son Comité de Pilotage du 9 Février 2016 présidé par le Ministre de l’Economie de l’Industrie et du Numérique, a décidé de distinguer la Fabrication Additive aux côtés de 3 autres thèmes technologiques comme prioritaires.

L’AIF a ainsi officiellement lancé le 15 mars 2016 « L’Initiative Fabrication Additive : Construire ensemble une filière française forte » lors d’une première rencontre de travail ouverte à tous. Cette initiative rassemble aujourd’hui 120 personnes organisées en 10 communautés thématiques (Annexe 1 : Liste détaillée des contributeurs ayant permis la réalisation de cette feuille de route) :

  1. Matériaux / Procédés / Machines
  2. Chaîne numérique
  3. Parachèvement / Post-traitement /Finition
  4. Qualité / Contrôle
  5. Hygiène-Sécurité-Environnement
  6. Normes et standards
  7. Certification
  8. Education / Formation
  9. Structuration des marchés
  10. Soutien, diffusion et interopérabilité de l’offre française

Initiative volontairement opérationnelle, les pionniers de cette filière industrielle naissante ont permis l’émergence de 80 propositions de fiches actions dont la mise en œuvre permettra à la filière de construire son avenir. La structuration, la priorisation et l’instruction approfondie de ces propositions de fiches actions permettent aujourd’hui de dresser une première feuille de route nationale et collégiale pour la fabrication additive.

Enfin, ce travail collégial et coopératif a plus globalement permis d’asseoir une véritable communauté fertile en projets collaboratifs, recherches pragmatiques de synergies et mutualisations et prises de conscience quant aux enjeux communs.

Offreurs de solutions – Fabrication Additive

Pour vous inscrire dans cette initiative nationale, cliquez ici

Visuel issu de la campagne « Créative Industry »

Place de l’Homme et interface Homme-Machine

Même numérique et connectée, le cœur d’une entreprise et de son processus industriel reste l’Homme. Heureusement, la numérisation des processus de production est un progrès pour l’humain. Réalité augmentée, exosquelettes, ces technologies offrent de nouvelles façons d’améliorer la sécurité, le bien-être et la productivité. Les lunettes de réalité augmentée peuvent ainsi donner aux techniciens des informations en temps réel pendant la formation et la maintenance. Les vêtements mécaniques augmentent les capacités humaines et permettent de manipuler des charges lourdes tout en réduisant l’impact sur l’organisme.


Fiche Mission Technologique – Place de l’Homme 

Visuel issu de la campagne « Créative Industry »

Automatisation, transitique et robotique de process

Dans l’industrie, les équipements automatisés offrent des avantages évidents pour réaliser des tâches spécifiques. Les robots peuvent accomplir des gestes nécessitant une force surhumaine ou dangereux pour l’homme. Les chaînes automatisées sont plus prévisibles, connaissent moins de défaillances et des taux de production plus élevés. La robotisation est un moyen sûr et efficace pour optimiser la production en termes de coût, de temps et de qualité.


Fiche Mission Technologique – Automatisation, transitique et robotique de process

Visuel issu de la campagne « Créative Industry »

Monitoring et contrôle

Dans un monde où les normes gouvernementales sont de plus en plus strictes et les consommateurs toujours plus vigilants, le respect de la qualité est essentiel à la réussite d’une entreprise. Les technologies de l’information peuvent souvent voir ce que l’oeil humain ne peut détecter. Elles sont capables d’analyser une production, de prendre des mesures strictes, d’améliorer la précision. Associées à des environnements numériques fournissant une information unique et fiable du projet en temps réel, les deux garantissent la conformité du produit à chaque étape de fabrication.


Fiche Mission Technologique – Monitoring et contrôle

Visuel issu de la campagne « Créative Industry »

Efficacité énergétique

En réponse au changement climatique mondial et au problème grandissant de notre consommation, l’efficacité énergétique et l’innovation durable sont devenues une priorité de l’industrie. Les outils numériques et les procédés innovants peuvent aider les entreprises à réduire leurs coûts énergétiques et leurs émissions de CO2 tout en maintenant, voire en améliorant, leurs résultats.

Le sous-groupe Efficacité énergétique s’est attaché à identifier les acteurs et les outils disponibles. L’AIF s’est intégrée à un groupe de travail existant qui rassemble des représentants de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), du Cetiat (Centre technique des industries aérauliques et thermique), de CCI France… Le lien est ainsi établi avec le Comité stratégique de filière Eco Industries.
Visuel issu de la campagne « Créative Industry »

Nouveaux matériaux et composites

Quand nous nous projetons dans le futur, nous imaginons souvent des machines volantes et d’autres modes de transport futuristes. Mais la vie réelle nous offre de véritables merveilles technologiques tels que l’Airbus 380 français, une innovation qui n’aurait jamais pu voir le jour sans des matériaux high-tech et des composites. Des matériaux haute performance et légers comme le titane, la fibre de carbone, les nanocristaux et le lin technique ont permis d’optimiser les performances de toutes sortes de machines, tout en assurant leur efficacité énergétique. Les spécificités de ces matériaux techniques doivent être prises en compte dès les premières étapes de la conception, grâce à la modélisation et aux solutions numériques – autant de domaines où la France a su jouer un vrai rôle de pionnier.


Fiche Mission Technologique – Nouveaux matériaux et composites

Visuel issu de la campagne « Créative Industry »

Soutenir le développement de projets de R&D et promouvoir les aides associées

Dans le cadre des investissements d’avenir, l’AIF parraine les projets de recherche & développement (R&D) et/ou d’industrialisation qui s’inscrivent dans la démarche Industrie du Futur. Il s’agit de garantir une cohérence nationale et de promouvoir les projets qui s’inscrivent dans la feuille de route de l’AIF.
Pour le porteur de projet, ce parrainage permet de bénéficier d’un avis d’experts, du soutien de l’AIF auprès des financeurs, tout en intégrant une démarche nationale qui lui donne davantage de visibilité.
Le comité de parrainage comprend des représentants des adhérents de l’Alliance Industrie du Futur (monde académique, fédérations professionnelles…) et des financeurs (Bpifrance, DGE, Commissariat général à l’investissement). En 2016, l’AIF a ainsi parrainé une vingtaine de projets.

Voir les aides

Promouvoir le développement de plateformes et la mise en réseau avec les PME-ETI

Les plateformes constituent des instruments innovants de mutualisation de moyens et de compétences. Au-delà des réalisations de projets de R&D précis, les plateformes de l’industrie du futur sont un support de réalisation d’actions technologiques transverses.
L’Alliance Industrie du Futur, en liaison avec les Régions, les Instituts Carnot, les Centres Techniques Industriels et le réseau des laboratoires de recherche amont entend :

  • Promouvoir les plateformes technologiques auprès des PME-ETI innovantes ;
  • Faciliter la rationalisation du réseau des plateformes et de leur localisation ;
  • Mettre en visibilité une cartographie nationale.

Pour être référencé parmi les Plateformes Industrie du Futur, remplir le formulaire.

Restez informé sur l’actualité de l’AIF

Abonnez-vous à notre newsletter et Suivez les actualités de l'Alliance Industrie du Futur.

This is not a valid mail